Qualité

Contrôle du ciment en laboratoire

Le laboratoire de la cimenterie garantit l’excellence du produit final. Le contrôle de la qualité du ciment intervient à toutes les étapes de sa fabrication. Des analyses sont réalisées sur la pierre (G), le cru (H), le clinker (S) et le ciment. Des analyses chimiques et des essais physiques du ciment sont réalisés par des techniciens spécialisés avec tous les équipements et les appareils de mesure exigés par les normes canadiennes et américaines.

Les normes applicables au ciment sont les suivantes :

  1. Au Canada (CSA – Canadian Standard Association)
    1. A3000 compendium de CSA A3001 pour ciment Portland.
    2. A3000 compendium de CSA A3001 pour ciment hydraulique composé.
    3. A3000 compendium de CSA A3002 pour ciment à maçonner.
  2. Aux États-Unis (ASTM – American Society for Testing and Material et AASHTO – American Association of State Highway and Transportation Officials)
    1. ASTM C150 ASTM standards for Portland cements.
    2. ASTM C91 ASTM standards for Masonry cements.
    3. ASTM C1157 ASTM standards for Blended Hydraulic cements.
    4. AASHTO M-85 AASHTO standards for Portland cements.
    5. AASHTO M 307 AASHTO standards for Blended Hydraulic cements.

Le laboratoire contrôle la matière première à chaque étape de sa transformation par prélèvements continus 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Les données sont analysées instantanément et l’opérateur prend les mesures correctives adéquates si nécessaire.

Validation du laboratoire et des procédures

En participant à différents programmes de vérification, Ciment Québec Inc.(CQI) s’assure que les essais et les mesures sont précis et que les équipements sont en parfait état.

Programme 1
CCRL – Cement and Concrete Reference Laboratory Program

L’ensemble de l’industrie cimentière en Amérique du Nord participe à ce programme. Le CCRL fait parvenir aux participants des échantillons de ciment qui doivent subir l’ensemble des essais chimiques et physiques requis. Les résultats sont ensuite compilés et un rapport est produit. Si des écarts sont observés par rapport aux résultats des mêmes analyses effectuées sur des échantillons étalons, des recommandations sont faites par le CCRL et les correctifs sont aussitôt mis en place.

Ce même programme prévoit aussi la visite des installations par un technicien spécialisé qui vérifie l’ensemble des équipements utilisés et la méthode de travail de nos techniciens. À la suite de cet audit, un rapport est rédigé et des mesures correctives doivent être prises si des écarts ont été observés (annexe 3 ).

Le laboratoire de la cimenterie de St-Basile mérite la cote la plus élevée émise par le CCRL, soit la cote 5.

Programme 2
Approbation des DOT (Department of Transport) des États de New York et du Vermont

Afin d’être en mesure de livrer du ciment dans les États américains, les fournisseurs doivent au préalable faire inscrire leurs produits sur une liste approuvée. Ce processus d’approbation consiste à faire parvenir aux DOT concernés un échantillon du ciment afin qu’ils s’assurent que ce dernier réponde à leurs exigences. De plus, une fois le processus d’acceptation complété, des échantillons sont envoyés sur une base régulière pour vérification.

En complémentarité, des essais de contrôle de la qualité sur les bétons sont également réalisés au laboratoire ciment de CQI à Laval.