Politique Énergie

Politique corporative en matière d’Énergie

Ciment Québec Inc. est soucieuse de conduire ses activités d’exploitation en respect des normes environnementales qui les régissent.

Industrie à forte consommation énergétique, Ciment Québec considère essentielle et a comme objectif la recherche continue de matières premières et de combustibles alternatifs aux matières et combustibles fossiles, de même qu’à l’identification d’équipements et de méthodes permettant l’optimisation de l’efficacité énergétique de ses actifs et par conséquent la réduction de son empreinte environnementale.

À cet effet, les équipes de direction des différentes entités du groupe sont responsables de s’assurer de la mise en application des moyens et des meilleures pratiques visant l’atteinte de cet objectif, et ce, selon le cas, par l’identification de matières premières et combustibles mieux adaptés aux contraintes environnementales et économiques, de modes d’opération plus efficaces et d’équipements plus performants.


Énergie calorifique 

La fabrication du ciment est un procédé industriel fortement énergivore puisqu’à l’aide de la chaleur générée par divers types de combustibles, la matière première, principalement composée de pierre calcaire, doit être d’abord décarbonatée par calcination, ce qui permet d’en retirer plus de 93% de son contenu en CO2, une étape portant la matière à environ 900 degrés Celsius de température.

La matière est par la suite montée en température jusqu’à 1,475 degrés Celsius où elle atteint alors son point de liquéfaction. Semblable à de la lave volcanique en fusion, la matière voit alors les divers oxydes qui la composent se combiner en une structure cristallographique différente de celle formant la pierre calcaire d’origine.

C’est alors que la matière est rapidement refroidie pour former le clinker, lequel sera par la suite broyé finement avec divers autres composantes pour donner les différents types de ciment que nous produisons.

Il faut une quantité d’énergie calorifique très élevée pour réaliser cette transformation et c’est pourquoi le procédé cimentier requiert d’énormes volumes de combustibles fossiles tels que le charbon, le gaz naturel ou l’huile lourde.

L’énergie totale (calorifique et électrique) représente d’ailleurs presque toujours le principal coût de fabrication du cimentier.

Pour mieux faire face à la fluctuation incontrôlable du prix des combustibles fossiles, CQI utilise des matières combustibles alternatives en remplacement de ceux-ci depuis déjà plus d’une vingtaine d’années.

C’est toutefois en 2005 que les administrateurs ont clairement exprimé l’objectif stratégique visant la réduction significative de notre dépendance aux combustibles fossiles.

De cette décision ont découlé de multiples investissements massifs dans la filière des combustibles alternatifs, ce qui a permis de propulser la cimenterie de St-Basile à l’avant-plan de l’industrie cimentière Nord-américaine dans ce domaine.

Ces investissements ont eu comme objectifs d’adapter les installations de cuisson (pyroprocédé) du procédé de fabrication et de se doter par la suite d’équipements de réception de transformation, de stockage, de dosage et de combustion des diverses matières résiduelles utilisées pour remplacer des portions importantes de l’énergie calorifique fournie par les combustibles fossiles.

Énergie électrique 

Avec près de 30,000 forces motrices (h.p.) installées, la cimenterie de St-Basile est un grand utilisateur électrique.

Avec comme objectif de réduire son empreinte industrielle quant à sa consommation électrique, CQI a, au cours des années, modifié à grands frais ses installations électriques pour y incorporer les nouvelles technologies de pointe permettant une opération et une gestion plus efficace de ses équipements et composantes électriques.

Et cette démarche se poursuit encore aujourd’hui, nos ingénieurs étant toujours à l’affût des nouveaux développements au niveau de la haute puissance.

Ces efforts ont d’ailleurs permis à CQI d’être reconnue par Hydro-Québec comme membre du Réseau Écolectrique. Nous sommes la seule cimenterie ayant accédé à ce statut. Ce réseau performant ne compte que quelques dizaines de membres sélectionnés par Hydro-Québec pour leur vision et leur réussite à réduire significativement leur consommation électrique.

Ciment Québec Inc. est la seule cimenterie au Québec membre du réseau Écolectrique d’Hydro-Québec
http://www.hydroquebec.com/grandesentreprises/membres.html